L’énergie solaire : un potentiel encore sous-exploité

Publié le : 04 juillet 20224 mins de lecture

L’énergie solaire est l’une des formes d’énergies renouvelables permettant de sortir de la dépendance énergétique aux fossiles. Pourtant, elle est encore sous-exploitée de nos jours.

Énergie solaire : la forme d’énergie renouvelable la moins exploitée mondialement

Des études menées par un comparatif d’énergie mettent en évidence le faible taux d’exploitation de l’énergie solaire dans le monde. En effet, le solaire ne couvre que 0,7 des besoins énergétiques dans le monde, la primauté étant accordée à l’énergie fossile qui assure 78% de la production énergétique. Les autres formes d’énergies renouvelables non solaires représentent 19% de la production énergétique dans le monde. En France, une étude menée en 2014 par SOeS fait état d’un taux d’utilisation du solaire à 0,1% contre 1,7% pour l’éolien. Pourtant, sa situation géographique permet au pays d’exploiter davantage l’énergie solaire à condition d’y mettre les coûts.

Le potentiel de l’énergie solaire photovoltaïque

S le soleil a toujours été utilisé pour allumer le feu, dont la flamme olympique chez les Grecs, son exploitation en tant que source d’énergie n’a commencé que vers le XVIIème siècle. Le solaire a été utilisé pour alimenter une pompe, une découverte réalisée par un inventeur français. C’est seulement au XIXe siècle que la transformation des rayons solaires en électricité par le système photovoltaïque a été mise au point par un physicien. Depuis lors, l’usage de panneau photovoltaïque est la forme la plus répandue de l’exploitation de l’énergie solaire. L’énergie solaire peut couvrir les besoins en électricité tout au long de l’année à condition d’avoir un système de stockage efficace tel qu’une batterie domestique performante. En France, la partie sud-est est la plus ensoleillée, affichant un ensoleillement de 1900kWh par m² contre 1000 kWh dans la partie Nord.

Pourquoi l’énergie solaire est-elle sous-exploitée ?

Tous les rayons solaires ne sont pas transformés en énergie, il y a une déperdition non négligeable pendant le processus. Si le soleil fournit 2,58 kWh d’énergie par exemple, seule 1 kWh peut être récupérée. Ce faible rendement, ainsi que les difficultés de stocker cette énergie à grande échelle, figurent parmi les obstacles à l’extension de l’exploitation du photovoltaïque. Par ailleurs, le prix des panneaux est l’un des principaux freins à l’exploitation de l’énergie solaire. L’installation d’un système solaire photovoltaïque reste coûteuse, certes, l’investissement de départ se rentabilise au bout de 9 à 15 ans en fonction du modèle et de l’ensoleillement. Ces panneaux, ayant une durée de vie pouvant aller jusqu’à 30 ans, permettent de réaliser des économies sur l’énergie sur le long terme.

Plan du site